Le bon usage des tests A/B sur les sites media

La presse en ligne devient de plus en plus expert Internet. Certains sites ont appris à utiliser les meilleurs pratiques du marketing comme les tests A/B à leur fins. J’ai appris très récemment que c’était le cas pour un journal américain en ligne appelé le Huffington Post. Ce dernier utilise les tests A/B pour choisir son contenu éditoriale le plus pertinent, tel une technique parente du merchandising adapté à la presse, et ainsi développer l’audience du site.

Pour appel, la méthode de l’AB Testing consiste à distribuer aléatoirement aux internautes différentes versions d’une même page afin d’identifier celle qui est la plus performante versus l’objectif visé, par exemple si elle retient plus longtemps l’attention de l’internaute, favorise le clic sur la publicité ou si celui-ci est plus enclin à effectuer un achat.

Pour revenir à mon exemple du Huffington Post, les journalistes du site, lorsqu’ils écrivent un article, rentrent deux titres différents. Pendant cinq minutes, le site distribue à part égale ces deux titres aux visiteurs. A son issue, l’algorithme de test A/B choisit automatiquement celui qui a produit la meilleure audience et l’affiche définitivement à tous les lecteurs. Une sorte de sélection naturelle appliquée au web pour capter la meilleur audience possible.

Un autre exemple est celui de Yahoo! Dans un powerpoint écrit par le “homepage planning editor” de Yahoo!, on apprend que la grille édito de la home de Yahoo! est conduite par l’usage des webanalytics.

Yahoo A/B tests

On y découvre que les sujets sont abordés en fonction des populations cibles, et cela dirigé par les résultats de la web analytique (>> voir la présentation Yahoo! complète).

Une technique inédite pour du journalisme, plus développée chez les portails Internet, mais qui à de l’avenir en tout cas.


Tags: , ,



Vous appréciez nos articles ? Abonnez-vous gratuitement pour recevoir les prochains par email

Un commentaire

  1. Merci Thibaut pour ce tutos qui est bon à connaître lorsqu’on diffuse des communiqués de presse.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroll To Top