Twitter sur Google et Bing: le petit oiseau fait son nid

Logo twitterLors du salon Web 2.0 Summit de San Francisco, Microsoft a annoncé la signature d’un accord pour intégrer les “tweets” de Twitter à son moteur de recherche Bing. L’objectif est d’offrir un outil de recherche capable d’offrir des résultats en temps réel grâce à la vitesse de propagation des tweets. De son côté, Google qui cherche également à mettre en place une indexation de l’information en temps réel, a également annoncé officiellement via Marissa Mayer sur le blog officiel de Google, un accord avec Twitter, qui sera intégré aux résultats de recherche.

Selon le New York Times, Microsoft et Google ont accepté de rémunérer Twitter pour exploiter ses flux, avec par ailleurs un accord de partage de revenus sur les liens sponsorisés générés par les recherche en temps réel.

Il y a une composante ‘revenus’ dans cet accord mais nous devons encore voir quel en sera le poids

a d’ailleurs indiqué le directeur de Twitter, Evan Williams.

C’est la première fois que Google accepte de payer pour référencer un contenu, hormis peut être pour les vidéo du temps ou YouTube ne lui appartenait pas. En réalité, Google et Bing ne référencent pas Twitter, ils exploitent sa technologie et ses serveurs. Twitter est devenu un moteur de recherche à part entière reposant sur des milliers d’utilisateurs qui produisent et diffusent eux même l’information.

Hormis le paiement, c’est l’équité de Google qui est remise en cause. Ce dernier va exclure des plateformes de micro-blogging alternatives à Twitter, comme Identi.ca. Tous les sites ne sont plus mis sur un même pied d’égalité, et référencés de la même manière. Il y aura ceux qui auront assez de poids pour négocier des accords et être référencés en temps réel, et les autres …

Les accords annoncés par Microsoft et Google avec Twitter tournent peut-être une page des moteurs de recherche.


Tags: , , , ,

2 commentaires

  1. La rémunération par Google ne porte pas toujours chance. Ainsi apprend-on que Myspace se concentre désormais sur la musique (http://www.neteco.com/307022-myspace-artist-dashboard-recentre-musique.html).

    Un accord entre les deux sociétés qui semble-t-il n’a pas vraiment porté ses fruits (http://www.journaldunet.com/ebusiness/breve/international/39021/google-insatisfait-de-son-accord-publicitaire-avec-myspace.shtml)

  2. Thibault de Saint Martin

    En effet, merci JB d’avoir remis ce fait dans nos mémoires !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroll To Top